Homme au Royaume-Uni reçoit un cœur en plastique artificiel

Un père de 40 ans est devenu le premier patient britannique à recevoir un implant cardiaque artificiel total portable. Avant de recevoir l’implant, Matthew Green avait été gravement malade de l’insuffisance cardiaque en phase terminale et on pensait qu’il pourrait ne pas survivre jusqu’à ce qu’un cœur de donneur approprié puisse être trouvé. Cependant, ses symptômes se sont améliorés depuis que les médecins l’ont équipé d’un nouveau dispositif cardiaque artificiel. Le dispositif peut fonctionner avec une unité d’alimentation spéciale pour sac à dos plutôt qu’avec les grandes machines fixes qui doivent normalement être utilisées pour alimenter les implants à l’hôpital.

M. Green a subi une opération de six heures effectuée par des chirurgiens à l’hôpital de Papworth, Cambridge, dans lequel son cœur endommagé a été remplacé par un cœur artificiel total (TAH). L’implant est seulement un dispositif temporaire conçu pour continuer à pomper le sang vers les organes vitaux jusqu’à ce qu’un coeur de donneur approprié soit trouvé et, finalement, M. Green devra subir une greffe. Cependant, l’appareil semble fonctionner avec succès comme une mesure temporaire car il a éliminé les symptômes de l’insuffisance cardiaque de M. Green et lui a permis de faire un «excellent» rétablissement. Il est maintenant rentré chez lui pour attendre qu’un donneur approprié soit trouvé.

Qu’est-ce qu’un coeur artificiel exactement?

Un cœur artificiel est un dispositif en plastique conçu pour remplacer les ventricules cardiaques d’un patient. Les ventricules sont les deux grandes chambres inférieures qui pompent le sang vers les poumons et dans les artères qui irriguent tout le corps. Pour ajuster l’implant, les ventricules sont enlevés chirurgicalement et des tubes en plastique sont utilisés pour remplacer les valves qui laisseraient normalement le sang entrer et sortir des ventricules. La section principale de l’appareil, qui comporte deux ventricules artificiels, est ensuite branché dans les valves en plastique pour compléter un système cardiaque synthétique.

L’implant lui-même ne contient aucun moteur ou pièce électrique, mais est alimenté par une pompe pneumatique et une alimentation qui doit être transportée à l’extérieur du corps. Cette unité portative, la première en son genre, est reliée au cœur artificiel par des tubes pneumatiques qui traversent la peau. Ces tubes envoient des pulsations d’air dans deux sacs expansibles semblables à des ballons dans les ventricules artificiels, forçant le sang à peu près de la même manière qu’un cœur qui bat. L’unité du conducteur pèse un peu moins de 14 livres et, bien que relativement lourd, il offre aux patients cardiaques artificiels un niveau de liberté sans précédent.

Est-ce le premier cœur artificiel?

Il y a eu d’autres dispositifs cardiaques artificiels, mais ceux-ci ont surtout été conçus pour traiter un seul ventricule endommagé ou pour être utilisés chez des patients hospitalisés. En effet, dès les années 1980, les médecins utilisaient le cœur artificiel Jarvik-7 pour un traitement à court terme. Le Jarvik-7 a été utilisé comme base pour une grande partie de ce nouvel appareil. Cependant, ce cas serait la première fois qu’un patient britannique a reçu un implant complet lui permettant de rentrer chez lui, un exploit déjà réalisé dans d’autres pays.

Le cœur peut-il être utilisé indéfiniment?

Non, l’appareil est uniquement destiné à être une solution à court terme. Bien qu’initialement conçu pour une utilisation permanente, le TAH est approuvé en tant que dispositif «pont à transplanter», ce qui signifie qu’il peut être utilisé pour remplacer un cœur gravement défaillant pendant la période jusqu’à ce qu’un cœur de donneur approprié soit disponible. On s’attend à ce que les personnes qui ont le dispositif implanté restent sur une liste de transplantation jusqu’à ce qu’un donneur devienne disponible. Dans ce cas, le patient avait une insuffisance cardiaque «terminale», un problème potentiellement mortel. Dans de tels cas, les risques d’obtenir un implant de pontage sont moindres que les risques de ne pas être traités en attendant un cœur de donneur.

Cependant, alors que seulement une solution temporaire, le coeur artificiel est censé fournir au corps un flux sanguin immédiat de jusqu’à 9.5 litres par minute. Cela améliore la mobilité de certains patients ayant des capacités physiques limitées causées par l’insuffisance cardiaque.

Dans quelles conditions pourrait-il être utilisé?

Le TAH est utilisé pour «l’insuffisance cardiaque biventriculaire en phase terminale», qui est une insuffisance cardiaque sévère affectant les deux ventricules du cœur. C’est une affection qui peut se développer après que le cœur a été endommagé ou affaibli par des troubles tels que la maladie coronarienne, la crise cardiaque ou la cardiomyopathie. L’insuffisance cardiaque survient lorsque le cœur ne peut plus pomper suffisamment de sang pour maintenir le corps, ce qui entraîne la privation d’oxygène et des nutriments dont les organes, tels que les reins, le foie et le cerveau, ont besoin pour fonctionner correctement.

Les symptômes de l’insuffisance cardiaque comprennent l’essoufflement, la toux persistante, les palpitations, le cœur battant plus vite pour compenser la perte de capacité de pompage, l’excès de liquide (œdème) et la fatigue. Un flux sanguin inadéquat signifie que les tissus peuvent mourir et que les organes vitaux subissent des dommages permanents. La conception de l’appareil permet également au corps du patient de déterminer le débit sanguin requis à partir de l’appareil en fonction de son niveau d’activité.

Que va-t-il arriver au patient ensuite?

Le patient, qui a reçu son implant le 9 juin 2011, fera l’objet d’une surveillance étroite afin de détecter tout risque de rejet de l’appareil par l’organisme et le risque d’infection. Le dispositif donne au patient plus de temps pour trouver un donneur de cœur approprié, mais une greffe doit encore être effectuée lire l`article. Dans l’intervalle, le patient se porte bien et est retourné chez lui à sa famille.

L’hôpital de Papworth, où la procédure a été effectuée, est actuellement le seul hôpital britannique certifié à utiliser l’appareil TAH. Bien que l’appareil ne puisse être utilisé que dans certains cas graves, ce boîtier de haute visibilité a fait l’actualité internationale et saura certainement rehausser le profil de l’implant TAH. Le temps et les résultats d’autres recherches pourraient conduire à une utilisation accrue de cet appareil intrigant à l’avenir.