La société travaille à utiliser la «vision par ordinateur» pour aider les malvoyants à voir

Une innovation technologique révolutionnaire pour les aveugles a été développée par une start-up technologique, Eyra. L’assistant portable, Horus, se compose d’un casque avec des caméras et un processeur de poche avec batterie. Horus utilise la même technologie qui permet aux autos et aux drones de naviguer. Nous partageons ici de bonnes nouvelles concernant l’application de l’intelligence artificielle, contre les avertissements des soldats de cyborg et des robots voleurs d’emplois.

Sur le site Horus.tech d’Eyra, “Horus est un dispositif portable qui observe, comprend et décrit l’environnement à la personne qui l’utilise, fournissant des informations utiles au bon moment et de manière discrète en utilisant la conduction osseuse. Horus est capable de lire des textes, de reconnaître des visages, des objets et bien plus encore.

“Grâce aux dernières avancées de l’intelligence artificielle, Horus est capable de décrire ce que les caméras voient. Qu’il s’agisse d’une carte postale, d’une photographie ou d’un paysage, l’appareil fournit une brève description de ce qui se trouve devant.

Voici quelques détails sur les mécanismes qui apportent la «vue» aux aveugles:

Reconnaissance de texte

Horus peut reconnaître et lire à haute voix des textes imprimés, y compris sur des surfaces courbes. Quand Horus acquiert le texte ciblé, il commencera à réciter, et à ce stade, il n’est pas nécessaire que la caméra reste dirigée sur le texte. Horus donne également des indices audibles à l’utilisateur pour garder le texte correctement encadré.

Reconnaissance de visage

Utilisant les métriques de caractéristiques faciales, Horus peut apprendre un visage inconnu en quelques secondes et ajouter cette personne dans sa base de données, sur demande orale. Après qu’un visage a été appris, et après la détection de ce visage, Horus avertira immédiatement l’utilisateur.

Reconnaissance d’objet

Si l’utilisateur fait simplement pivoter l’objet devant les caméras, Horus peut percevoir l’apparence et la forme d’un objet en trois dimensions. Puisque Horus peut identifier un objet sous différents angles, il peut aider l’utilisateur à reconnaître des objets de forme similaire. Comme pour la reconnaissance de texte, si nécessaire, Horus invite l’utilisateur à déplacer l’objet dans la vue des caméras hépatite a et e.

Aide à la mobilité

En se déplaçant le long d’un chemin, l’utilisateur sera averti par Horus de tout obstacle, via un son d’alerte. Sa hauteur, son intensité, son positionnement 3D et sa fréquence de répétition diffèrent en fonction de l’emplacement et de la distance de l’objet.

Site Web technique Engadget déclare:

“Le démarrage a été créé par une paire d’étudiants de l’Université de Gênes qui cherchaient à développer un système de vision par ordinateur. Alors que leurs recherches étaient axées sur la façon de permettre aux robots de naviguer, ils ont trouvé que la technologie avait d’autres applications. Au cours des deux années qui ont suivi, ils ont travaillé à la production d’une version portative de l’équipement et pensent qu’ils sont presque terminés. À l’avenir, l’appareil devrait également offrir une description de la scène qui offrira aux utilisateurs une plus grande capacité de «voir».

“Si la paire obtient le financement nécessaire, Horus sera libéré à un moment donné dans un proche avenir, mais ce sera très cher. Les créateurs ont l’impression que l’appareil se vendra entre 1 500 et 2 000 euros, mais si cela peut tenir ses promesses, il se peut que l’argent soit bien dépensé. “

Un brillant avenir

Le monde d’aujourd’hui est, à certains égards, influencé négativement par la technologie, comme la technocratie de l’État policier qui empiète de plus en plus et les atteintes à la vie privée. Mais à bien des égards, nos vies sont améliorées au-delà de toute comparaison historique. Par exemple, la classe ouvrière moyenne dans le monde développé, même ceux qui sont en dessous du seuil de pauvreté, a un niveau de vie supérieur à celui de nombreux rois de l’époque. Un mot pour les sages: méfiez-vous des dangers actuels pour nos libertés et notre indépendance, mais espérez toujours un avenir meilleur, grâce à la propension de l’humanité aux progrès technologiques qui rendront notre vie beaucoup plus enrichissante et vivable.