Lettre ouverte au chef de file de la médecine universitaire

Nous ne savons pas qui vous êtes. Des rumeurs non fondées suggèrent que vous pourriez ne pas exister du tout. Nous nous demandons d’où vient la médecine universitaire. Est-ce une partie des nombreux scientifiques, cliniciens et éducateurs sérieux? S’agit-il de personnes atteintes de maladies, de personnes souhaitant rester en bonne santé ou de la société en général? Est-ce des leaders politiques de principes et de vision intransigeants? Est-ce des bienfaiteurs altruistes et des entrepreneurs visionnaires? Ou est-ce des conciliateurs intéressés qui portent des titres embellis acquis par tout autre chose que le mérite? Peut-être que c’est l’industrie corporative qui escorte la médecine académique à la danse ce soir?

Vous pourriez demander qui nous sommes. Nous participons à la Campagne internationale pour la revitalisation de la médecine universitaire, un groupe de jeunes universitaires du monde entier qui estiment que la médecine universitaire a besoin d’être réinventée (encadré). Nous avons recueilli des preuves de manière systématique, consulté et débattu au niveau mondial, et réfléchi à la façon dont l’avenir pourrait se présenter. Voici ce que nous pensons.

Qu’est-ce que ICRAM?

La Campagne internationale pour la revitalisation de la médecine universitaire (ICRAM) a été lancée en 2003 par le BMJ et 40 autres partenaires préoccupés par le déclin de la médecine universitaire dans le monde. Un groupe de travail composé de 20 jeunes universitaires a été créé sous la direction de Peter Tugwell à l’été 2004 pour encourager un débat sur l’avenir de la médecine universitaire dans le monde. Les lecteurs trouveront des informations supplémentaires sur les efforts de l’ICRAM dans notre ressource collectée sur bmj.com/academicmedicine.