Poussée stéroïde S3

Des changements majeurs dans la prise en charge de l’asthme – y compris les ventes OTC d’inhalateurs de stéroïdes inhalés – ont été proposés dans une version préliminaire de la nouvelle stratégie nationale australienne sur l’asthme.

Selon la Fondation nationale de l’asthme, des changements radicaux ont été recommandés dans le but de lutter contre le contrôle de l’asthme atone qui contribue à près de 400 décès évitables par an.

Le projet de document dit que l’Australie est devenue complaisante sur l’asthme avec une croyance répandue que la condition n’est plus un problème. Cette complaisance a conduit les patients à sous-estimer la gravité de leur maladie, à accepter un mauvais contrôle des symptômes comme normal et à se débrouiller avec une mauvaise technique d’inhalation et une mauvaise observance.

La nouvelle stratégie pour 2016-2020 vise à inverser cette tendance en encourageant les patients à consulter régulièrement leur médecin généraliste pour des examens d’asthme plutôt que seulement lorsqu’ils ont des crises d’asthme.

Il vise à faire passer de 25% à 50% le taux de détention d’un plan d’action contre l’asthme chez les adultes et de 40% à 80% chez les enfants, et de réduire les taux de contrôle suboptimal de l’asthme de 45% à 30%.

Pour améliorer l’observance du traitement préventif, la nouvelle stratégie recommande d’orienter les patients vers des stéroïdes inhalés moins coûteux plutôt que vers les inhalateurs combinés stéroïdes-LABA, plus coûteux.

Le projet de stratégie propose également une réforme de la main-d’œuvre pour permettre aux professionnels de la santé autres que les généralistes et les spécialistes de jouer un rôle plus important dans la gestion continue de l’asthme.

“Les plans d’action contre l’asthme ne peuvent être complétés que par les médecins généralistes, qui sont pauvres en temps avec de multiples demandes concurrentes”, note le document.

La stratégie recommande donc que le gouvernement développe un plan de personnel de santé pour donner le statut de fournisseur de soins médicaux pour les éducateurs d’asthme formés et pour permettre aux infirmières de pratique d’écrire des plans d’action d’asthme.