Répondre à Galgóczy et al

Au rédacteur-Nous remercions Galgóczy et al pour leur intérêt pour notre travail et pour partager leurs données non publiées et sous presse concernant l’utilisation des statines pour la prévention et le traitement de la zygomycose. Les effets prophylactiques et même thérapeutiques des agents pharmacologiques Cependant, nous convenons que, compte tenu d’une concentration inhibitrice minimale relativement élevée des statines chez les zygomycètes, leur efficacité peut être mieux réalisée en association avec des agents antifongiques. Nous notons également que les statines modulent les défenses de l’hôte par modification de la transduction du signal et des voies transcriptionnelles des cytokines, et qu’elles exercent un effet médiant sur les infections fongiques indépendantes de leur activité antifongique Enfin, médicaments antifongiques traditionnellement utilisés comme inhibiteurs de la calcineurine. La rapamycine a également une activité antifongique puissante contre un certain nombre de Ainsi, d’autres études évaluant les interactions des statines avec des agents antifongiques et immunosuppresseurs et leur application pour la protection contre les zygomycètes pourraient fournir des indications potentiellement utiles pour optimiser les résultats https://silagracipla.net. liée à la zygomycose et à d’autres mycoses opportunistes chez les greffés d’organes

Remerciements

Conflits d’intérêts potentiels H-YS et NS no conflicts